Retour

Recouvrement de balles de paille.

(merci d'utiliser les ascenseurs du site)

Sur cette page, 4 types de recouvrement de balles rondes vous sont présentés :

 

1/ Protection d'une rangée de balles rondes.

1/ Une bobine de bâche noire de 12 mètres de large sur 27 mètres de long est déroulée et coupée à  4m de long.

En la dépliant vous obtenez ainsi une bande de 4m de large sur 12m de long qui servira à recouvrir la rangée de boules.

2/ Dans une bâche détériorée, coupez des bandes de 0,50cm de large et disposez les au sol. Des rondins de bois serviront à caller les boules de foin en place.

3/ Les balles seront par la suite placées sur la bâche; les bûches à la base servant à les maintenir en place.

Des tuyaux de PVC sont, quant à eux, installés sur le sommet des balles, ceci en guise de panne faîtière pour la bâche à venir. Ces tubes serviront à ventiler le tas et éviteront une éventuelle condensation.

4/ Un long clou glissé dans le trou prévu à cet effet, au centre de chaque système Clacpack©, est enfoncé dans les balles de paille à mi hauteur. Ceci permet de f ixer les Clacpack© sur le côté des balles (2 par boule).

5/ La bâche est ensuite placée sur les balles. Elle est maintenue sur les côtés par les systèmes Clacpack©. Les tubes de PVC assurent la circulation de l'air entre la bâche et les balles évitant ainsi toute humidité et moisissure.

Un tel tas a l'avantage de pouvoir être stocké le long d'une haie ou d'une clôture, dans un champ. Il n'offre pas de prise au vent, le stockage respire et il ne pourrit pas au-dessous puisqu'il n'est pas en contact direct avec le sol.

2/ Protection d'un tas constitué de plusieurs rangées de balles rondes.

 

1/ Procédez comme ci-dessus, paragraphes 2 à 4, pour constituer deux rangées de boules en plaçant des bandes de bâche usagée au sol (voir le 1er plan de la photo ci-dessus). Mettez une troisième rangée de boules sur les deux premières.

2/ Les trois rangées de boules étant en place, faites descendre la bâche sur les systèmes Clacpack© et placez les plaques de fixation par-dessus pour maintenir la bâche.

3/ Redoublez la bâche pour former une gouttière.

4/ L'eau ainsi canalisée peut être collectée dans un bac pour être utilisée par la suite.

5/ Notez qu'une partie du vent peut s'engouffrer au pignon de la meule de foin. Il va de soit que ce côté ne doit pas être exposé au vent dominant. Les tubes de PVC au faîtage permettront à l'air chaud de circuler et éventuellement à un peu d'humidité de ressortir à l'autre extrémité.

 

Variante: Sur le tas précédemment réalisé, redoublez l'extrémité de la bâche, de chaque côté, et maintenez la dans les Clacpack© comme sur la photo ci-dessus, pour faire un fourreau.

6/ Déposez un tuyau de PVC troué dans le fourreau. Les trous faciliteront l'évacuation de l'eau de pluie mais ils ne sont pas obligatoires.

 

7/ Avec un couteau, percez la bâche juste au dessus du tube.

 

8/ Attachez un sac rempli de gravier avec l'extrémité d'une cordelette. Passez l'autre extrémité dans l'incision de la bâche et faites une boucle pour lester l'ensemble.

9/ Voici une meule de foin efficacement protégée et esthétique. Celle-ci a surtout l'avantage de ne pas utiliser de pneus. Ces même pneus sont la source d'innombrables problèmes comme, entre autre :

 - Le ferrage d'animaux par ingestion de fils d'acier provenant de pneus dégradés.

 - La prolifération d'insectes qui déposent leurs oeufs dans l'eau croupie qui stagne à l'intérieur (voir photo et texte ci-dessous).

Le 26/03/06, le journal La Provence titrait : « Alerte au moustique Tigre » (vecteur du Chikungunya)…ce moustique aime les pneus et les eaux stagnantes ! Avec des bâches solidement maintenues par des Clacpack©, le problème serait résolu. De la même façon, les agriculteurs pourraient utiliser le Clacpack© pour remplacer les pneus et ainsi permettre leur recyclage.

3/ Comment découvrir une meule de foin, seul.

1/ Sur votre tas de foin, fixez des Clacpack© en bordure de la bâche, sur le front d'attaque. Reliez les à deux cordelettes passant dans une poulie placée sur un mât à l'autre extrémité du tas et nouez ces 2 cordelettes en front du tas.

2/ Vue générale de la meule. En tirant sur les cordelettes situées en front d'attaque, la bâche glisse vers l'arrière et se redouble sur elle même pour découvrir les balles de foin, permettant ainsi de se servir facilement.

 

4/ Protection d'une meule à l'aide d'un textile non tissé.

Voici un tas de paille recouvert avec une bâche en textile non tissé de marque Top-Tex. Cette bâche est maintenue en place grâce aux Clacpack©.

A chaque extrémité du tas de paille, nous avons tendu la bâche aux "pignons" puis écarté celle qui descend sur les côtés de façon à glisser l'excédent des "pignons" sous la bâche.

Sur cette photo, nous voyons nettement à travers la bâche que l'excédent de longueur aux pignons est replié sous la bâche sur le côté, à chaque bout.

Nous pouvons aussi utiliser le Clacpack© dans les angles en pinçant les trois épaisseurs de bâche avec celle du pignon et du côté latéral. Dans ce cas, le vent ne peut pas s'engouffrer dans le pli.

A l'aide de Sandows munis d'embouts basculants et placés à la base des Clacpack©, vous pouvez procéder comme sur la photo ci-dessus.

Afin de tendre et maintenir les bâches en place, un sac rempli de gravier est attaché à des cordelettes d'un mètre de long , équipées d'embouts basculants fixés à la base des Clacpack©.

Petite astuce : Ne remplissez pas complètement le sac ! Cela vous permet, à l'aide d'un collier de serrage ou d'une ficelle, de créer 2 sacoches dites cavalière, plus faciles à déplacer.

La toile Top-Tex permet un renouvellement d'air entre elle et la paille, empêchant le développement des moisissures. Sa très bonne résistance au vent permet un recouvrement simple et efficace.

Lorsque vous découvrirez, seuls quelques brins seront altérés, à savoir ceux en contact direct avec la toile. Ceci est infime en comparaison des tas de paille "classiques", recouverts de bâches en plastique qui conservent l'humidité, elles mêmes souvent maintenues en place par des roundballers sacrifiées à cet effet.

Si vous souhaitez recevoir les coordonnées du Top-Tex, contactez nous. Pour l'avoir testé pendant une saison, nous pouvons vous certifier une qualité de fourrage sans équivalent mais, surtout, une tenue au vent exceptionnelle...associée au Clacpack© bien sûr !

 

Retour